Comment choisir sa Calculatrice Scientifique ?

Comment choisir sa calculatrice

Le lycée est une étape particulièrement cruciale pour votre enfant, durant laquelle il va être formé pendant trois ans pour obtenir son tout premier diplôme : le baccalauréat. En cela, être bien équipé est déjà un premier pas pour le guider vers la réussite. La calculatrice est un de ces accessoires essentiels de la seconde jusqu’à la terminale. Mais laquelle choisir ?

 Quelle calculatrice choisir pour le lycée ?
 Quelle calculatrice choisir pour le lycée ? 

Par nos Partenaires Experts conso

Les mathématiques sont une matière essentielle pour le parcours scolaire de votre enfant. Elles le sont d’autant plus si celui-ci choisit par la suite de s’orienter des options scientifiques. Vous vous rendrez vite compte que la calculatrice est un accessoire indispensable pour l’accompagner dans ses exercices et ses devoirs, et par la suite dans ses épreuves scientifiques du baccalauréat. Choisir la meilleure calculatrice pour le lycée lui permettra de gagner du temps, de mieux traiter certains devoirs, et surtout d’appréhender les mathématiques avec plus de plaisir. Contrairement au collège, la plupart des devoirs ne sauraient être résolus par calculs mentaux. Au lycée, ce seront les études de fonction ou les graphiques qui seront le quotidien de votre enfant. Attention cependant : la calculatrice ne fait pas tout. Elle reste un assistant qui requiert une bonne maîtrise et un temps d’appréhension.

Il existe de nombreux modèles de calculatrices adaptés pour le lycée : programmables, scientifiques, graphiques… Chacune a ses spécificités qui méritent d’être étudiées mûrement avant de se lancer dans un quelconque achat. La première des choses est de se renseigner auprès du professeur de mathématiques qui saura sans aucun doute vous guider correctement. Votre ado peut avoir aussi son mot à dire, car il a peut-être déjà par le passé acquis certaines connaissances sur un modèle de calculatrice en particulier. Bannissez évidemment les calculatrices de collège, absolument pas adaptées aux exigences du lycée. Et sinon, vous pouvez aussi suivre nos conseils et notre sélection.

Notre sélection de Calculatrices Scientifiques :

Casio FX-991ES Plus 2 Calculatrice Scientifique avec 417 Fonctions et Affichage, Naturel

  • Admise aux examens de maturité.
  • Affichage naturel pour insérer et afficher les expressions numériques ainsi que les livres de texte.
  • 24 niveaux de parenthèse.

Texas Instruments TI 82 Advanced Calculatrice Graphique avec mode examen

  • Type de produit : TI 82 Advanced Calculatrice Graphique
  • Fonctions essentiels pour le lycée : résolution d'équation polynomiale et de système d'équations
  • Fonction Math Print : pour une saisie intuitive des expressions mathématiques

GRAPH35+EII

  • CASIO Graph 35+E II N°1* au lycée
  • Ecran 8 lignes avec écriture naturelle en 2D
  • Nouveau design plus fin et plus ergonomique pour une meilleure prise en main
Promo

TEXAS INSTRUMENTS TI-83 Premium CE Edition Python – Calculatrice graphique – Mode examen

  • Mode examen intégré (obligatoire lycée général, professionnel et BTS)
  • Ecran couleur haute résolution et batterie rechargeable
  • Programmation en Python intégrée avec coloration syntaxique pour une saisie facilitée des programmes
Promo

Casio Graph 35+E II + Housse de Protection + Extension de Garantie

  • Casio Graph 35+E II
  • Garantie avancée
  • Housse de protection

Casio Graph 90+E + Housse de protection + Extension de garantie

  • Casio Graph 90+E
  • Housse de protection
  • Extension de garantie

Texas Instruments TI-Nspire CX II-T CAS Calculatrice graphique formelle

  • Successeur de la TI-Nspire CX CAS.
  • Langues : allemand, italien, anglais.
Promo

Texas Instruments TI 89 Titanium Calculatrice graphique noir

  • Dimensions : 260x180x50 mm
  • Pas compatible avec le mode examen

HP Prime Calculatrice graphique multipoints écran couleur Mode Examen - gris/Noir

  • Mode Examen installé
  • Écran couleur 3,5" tactile multipoints
  • Batterie rechargeable

Quelle est la différence entre une calculatrice collège et lycée ?

Omniprésent dans les pratiques mathématiques, le calcul est une composante essentielle pour son parcours professionnel autant que privé. Les différents stades des études nous amènent à appréhender progressivement les matières scientifiques au travers de l’utilisation des calculs. Cependant, le niveau d’exigence croît à mesure de l’évolution dans le parcours estudiantin. En cela, le matériel qui accompagne l’étudiant doit lui aussi évoluer pour s’adapter à ces nouvelles exigences. La calculatrice en fait bien évidemment partie. C’est pourquoi il est absolument nécessaire de distinguer celle qui est adaptée à un niveau collégien à celle adaptée au niveau lycéen. Mais quelles sont ces différences ?

Au lycée, l’étudiant doit être bien équipé pour améliorer ses conditions de travail et être assisté dans ses cours. Comme on ne choisirait pas non plus n’importe quel cahier pour écrire ses cours, la calculatrice doit être un choix réfléchi. Elle représente un certain investissement.

La calculatrice de collège se distingue d’abord et en règle générale par son design, souvent plus enfantin, plus coloré et avec un écran souvent de petite résolution. Pour une raison simple : c’est que la calculatrice de collège n’embarque pas de mémoire et ne dispose ainsi d’aucune fonction et d’aucune programmation en dehors du calcul simple (addition, division, soustraction, multiplication). Au contraire, la calculatrice de lycée embarque avec elle de nombreuses options, fonctions et programmes pour répondre à des problèmes mathématiques beaucoup plus élevés : graphiques, calculs matriciels, statistiques, inéquations, nombres complexes, etc. En cela, son design est en général plus élaboré, avec un écran plus grand et un boîtier souvent plus grand et plus épais pour pouvoir fournir des performances à la hauteur des exigences du lycée.

La calculatrice de lycée dispose en général d’un port USB grâce auquel on peut la relier à son ordinateur portable d’étudiant, permettant d’installer de nouveaux programmes et des fonctions. Elle affiche bien plus de fonctionnalités et nécessite à cet égard une prise en main plus longue.

Comment bien choisir sa calculatrice pour le lycée ?

Il est très important de bien choisir sa calculatrice pour le lycée. Comme elle représente un certain investissement financier, et surtout parce qu’elle est censée vous accompagner a minima jusqu’à la fin de vos études dans le secondaire, il est primordial de ne pas se tromper ! Pour cela, plusieurs critères sont à retenir.

Tout d’abord, il faut savoir quel modèle en particulier vous souhaitez privilégier : la calculatrice scientifique, programme, graphique ou statistique ? Cela dépend des épreuves et des matières scientifiques que vous devrez passer (les épreuves et les enjeux étant largement différents entre les options). Les scientifiques devront privilégier une calculette aussi complète que possible, embarquant avec elle la plupart des fonctions et programmes.

Le choix de la calculette peut varier en fonction des attentes de votre enfant et des options choisies pour son année de cours. N’hésitez pas à consulter le professeur de mathématiques pour obtenir davantage de conseils.

Calculatrice scientifique, programmable, graphique ou statistique ?

Indispensable lorsqu’on fait ses études, la calculatrice se décline sous différentes formes qui peuvent paraitre semblables mais qui présentent toutefois chacune des particularités propres. Faisons un petit focus sur quatre les types de calculatrices les plus répandues et leurs fonctionnalités.

Calculatrice scientifique : Commençons par la calculatrice scientifique. Elle est généralement utilisée par les étudiants dès le lycée, voire le collège, mais aussi par les professionnels. Elle englobe généralement d’autres catégories et peut ainsi concerner des calculatrices graphiques ou bien programmables par exemple. Très performante, la calculatrice scientifique est idéale pour calculer les fonctions géométriques, mais aussi les équations à plusieurs inconnues, les dérivés, les racines carrées, les intégrales, et bien d’autres. Elle est généralement légère et d’une taille raisonnable afin de pouvoir être facilement transportée partout dans un sac. Les modes d’alimentation peuvent également varier avec des calculatrices scientifiques à piles, solaires, et même des modèles qui se rechargent, à la manière d’un téléphone ou d’un ordinateur portable. Elles sont assez intuitives au niveau de l’utilisation ce qui permet le plus souvent une prise en main rapide par son propriétaire.

Calculatrice graphique : De son côté, la calculatrice graphique est apparue pour le grand public en 1985. Il s’agissait du premier appareil du genre capable d’effectuer plusieurs calculs à la fois après que l’utilisateur ait rentré plusieurs formules ou fonctions. Une calculatrice graphique peut également mémoriser plusieurs résultats, ce qui est très pratique quand on doit réaliser de nombreux calculs pour ses cours ou son travail. Bien évidemment, comme son nom l’indique, la calculatrice graphique est très utile car elle vous permet de tracer des graphiques, c’est-à-dire des courbes. Des écrans assez grands sont donc présents afin d’afficher les graphiques obtenus suite aux différents calculs. Pour ce faire, les fabricants ont dû travailler sur la résolution des machines afin qu’elle soit suffisante pour ce type d’actions. Le prix d’une calculatrice graphique varie généralement entre 25 euros seulement pour les modèles très basiques, et peuvent atteindre plus de 200 euros pour les plus performants et disposant de beaucoup de fonctionnalités.

Calculatrice programmable : Bien souvent durant les études, les élèves sont amenés à acheter une calculatrice programmable, en particulier lors des cursus dans des filières scientifiques. Mathématiques, physique-chimie, et SVT, ces matières vont nécessiter la réalisation de nombreux calculs. Pour ce faire, rien de tel que la calculatrice programmable qui est très avantageuse. En effet, elle permet de rentrer à l’avance des formules et des programmes. Une fois que c’est fait, l’utilisateur n’a plus qu’à les remplir avec les données de l’exercice du jour. Cela évite notamment de faire des fautes de frappe en rentrant à chaque fois les formules, ce qui peut facilement arriver car elles sont souvent longues et complexes. Pour une utilisation la plus agréable possible, assurez-vous que la calculatrice programmable peut être branchée à un ordinateur, cela facilite la programmation. Pour être accepté lors des examens, l’appareil doit posséder un « mode examen » à activer pour certaines épreuves. Enfin, vérifiez que la machine dispose d’une bonne mémoire vous permettant d’entrer tous les programmes dont vous aurez besoin.

Calculatrice statistique : Parmi les calculs incontournables qu’il y a à faire durant ses études, et bien souvent également pour certains emplois, il y a bien sûr les statistiques. Elles servent dans de nombreux domaines et sont donc très fréquentes à calculer. Pour y parvenir le plus facilement possible, il y a les calculatrices statistiques. Ces dernières sont spécialisées dans ce type d’exercices et permettent ainsi d’obtenir rapidement et simplement les résultats attendus. En économies, en sciences, mais aussi dans le milieu du jeu par exemple, les statistiques sont incontournables et très utiles.

Qu’est-ce que le mode examen sur la calculatrice ?

Le mode examen est un mode qui sera bientôt obligatoire sur les calculettes afin de lutter contre la triche lors des examens. En effet, avec l’évolution technologique, la calculatrice est bien plus qu’un simple support de calculs. Elle est devenue un véritable mini-ordinateur dans lequel on peut mettre non seulement des fonctions et programmes, mais également des textes, des documents, voire des images qui peuvent aisément conduire à la triche. Le mode examen intégré dans les calculettes permet à cet égard de suspendre temporairement ou définitivement la mémoire de l’appareil pour l’utiliser comme s’il sortait de l’usine, de sorte que l’ensemble des programmes et actions rentrées dans l’appareil ne puissent pas servir à une quelconque tricherie lors de l’examen.

Comment installer Python sur sa calculatrice ?

Depuis les dernières réformes des lycées, il est indispensable de disposer d’une calculatrice qui permet d’utiliser le langage de programmation Python. Pour ajouter Python à votre calculatrice pour le lycée, la méthode peut changer en fonction de la marque de votre calculatrice. Si vous utilisez une Casio 90+E, une mise à jour est disponible sur le site du constructeur. Vous devez télécharger une application sur Windows, et connecter votre calculatrice à votre PC en suivant les instructions. Texas Instruments commercialise une nouvelle version de la calculatrice Ti-83. La Ti-83 Edition Python intègre la prise en charge du langage de programmation. Si vous ne possédez pas cette version, Texas Instruments propose également un adaptateur à acheter séparément et à connecter à votre Ti-83 pour utiliser le langage Python. Enfin la calculatrice Numworks, commercialisée en 2018, propose nativement le langage de programmation Python.

Comment ajouter des formules dans sa calculatrice ?

L’ajout de formules est une fonctionnalité des calculatrices graphiques les plus prisées par les lycéens. Pour ajouter une formule à sa calculatrice, il suffit en fait de créer un nouveau programme, et de saisir la formule que l’on souhaite mémoriser. Même s’il ne s’agit pas de fonctions BASIC ou Python que vous pouvez exécuter, un programme est constitué de texte et vous pourrez donc stocker vos formules de cette manière. Selon le modèle de calculatrice (Texas Instrument, Casio…), la démarche exacte peut différer selon la configuration des boutons. De manière générale, les calculatrices intègrent une touche « Programme » et c’est à partir de celle-ci que vous pourrez procéder pour stocker n’importe quelle information textuelle, et donc des formules. Un autre moyen peut être de passer par votre PC. Saisissez vos formules sur votre PC, et transférez-les vers votre calculatrice avec un outil dédié.

Comment faire un programme sur sa calculatrice ?

L’intérêt d’une calculatrice pour le lycée comme la TI-83 ou la Casio 90+E, c’est évidemment de pouvoir y stocker des programmes. Pour réaliser un programme sur sa calculatrice, il faut  localiser la touche ou le menu adéquat (généralement « PRGM »). Vous pourrez alors créer un nouveau programme à partir de l’éditeur de texte intégré à votre calculatrice, en langage BASIC ou, pour les calculatrices les plus récentes, en langage Python devenu obligatoire sur une calculatrice pour le lycée depuis la réforme 2019. Ce langage de script très utilisé dans l’informatique permet de créer des programmes plus évolués et les modèles de calculatrice pensés pour le Python comme la TI 83 Python Edition proposent même une coloration syntaxique pour rendre l’affichage des programmes plus lisibles et faciles à éditer sur le petit écran de la calculatrice.

Article qui peut vous intéresser